Voyage

Photographier des chèvres dans les Pyrénées

Pin
Send
Share
Send


Lors de la course d'orientation que nous avons faite dans le trophée Desman, en plus de trouver sept points sur la montagne avec la carte, la boussole et les jambes, nous avons dû photographier des instantanés liés au monde du pâturage pour obtenir un bonus lors du test. L'itinéraire s'est fait dans la vallée de Luchon, sur le versant français du val d'Aran, en traversant une crête de montagnes verdoyantes ceinte d'un épais brouillard.

En traversant le brouillard et, chevauchant entre deux sommets, nous trouvons tout à coup ce berger de chèvre. C'était le moment idéal pour prendre les photos et nous faire gagner encore quelques points dans la compétition. Nous avions quelques équipes derrière nous, alors j'ai pris des photos de rigueur, j'ai parlé au pasteur et j'ai essayé de le convaincre de suivre son cours et, de cette manière, les autres équipes n'avaient aucune chance de faire leur des photos

Comme prévu, l'homme ne m'a pas compris et les autres équipes sont arrivées. Le pauvre homme était abasourdi par des mecs habillés en collants et des dos camel suspendus dans le dos. Il était entouré de flashes et de caméras comme s'il s'agissait d'une super star ... Certains ont même essayé de prendre une chèvre pour prendre une photo avec elle. Le pauvre homme se demandera sûrement ce qui s'est passé ce samedi de juin à plus de 2 500 mètres d'altitude lorsque cette légion d'énergies s'est abattue sur lui et ses précieuses chèvres.

Nous ne pouvions que présenter une photo et, après un bon moment de délibération, nous avions opté pour la photographie de chèvres. Nous sommes en demi pension. Il me restait le doute de savoir si nous avions obtenu plus de points avec la photo du chevrier, réalisée lorsque le troupeau de chèvres était encore soigné et avait l'air calme et sans le fardeau des concurrents fous du Desman.

Et vous, laquelle des deux photographies auriez-vous présenté?

Pin
Send
Share
Send